prevnext

Editorial

Terrains Portier : le processus est lancé !

La plupart d’entre vous le savent : les terrains situés au centre du village d’Athenaz, achetés par la commune il y a plusieurs années, font l’objet d’un projet immobilier.

Votre Exécutif, de concert avec une commission du Conseil municipal, travaille sur un projet d’implantation de bâtiments appelés à recevoir des logements de divers types, dont certains à vocation sociale.

Notre souhait est de pouvoir abriter en priorité les seniors, les jeunes et les familles de la commune intéressés, à quoi pourraient s’ajouter des locaux voués à la rencontre, à la culture voire au commerce.

Exécutif et commission ont pour ambition de déposer avant la fin de la législature (2020) une demande d’autorisation de construire pour cet ensemble intergénérationnel. A cette fin, il a été décidé de créer une fondation communale pour le logement, dont les statuts attendent l’aval du Grand Conseil.

Nous sommes en train d’élaborer le cahier des charges d’un concours d’architecture, incontournable pour les collectivités publiques, soumises à la loi sur les marchés publics.

Dès que les statuts de la fondation auront été acceptés par le Grand Conseil, celle-ci pourra lancer le concours, qui sera soumis à un jury appelé à évaluer les projets et à désigner le lauréat. Une fois celui-ci connu, des demandes d’offres permettront de chiffrer plus précisément le coût du projet, indispensable pour chercher le financement et déposer l’autorisation de construire.

Ce processus vous indique que nous avons encore du pain sur la planche avant de voir donner le premier coup de pioche, mais tant votre Exécutif que la commission du Conseil municipal peuvent faire preuve d’optimisme et espérer voir aboutir ce projet dans les délais qu’ils se sont fixés.

Avec la même volonté d’offrir aux habitants de notre commune un cadre de vie de qualité, nous sommes en train d’étudier avec un paysagiste un aménagement du haut du chemin de Champlong, site d’une ancienne gravière laissé à lui-même après la fin de l’exploitation de celle-ci.

Il va de soi que vous serez régulièrement informés, d’une manière ou d’une autre, de l’avancement de ces projets… qui seront peut-être aussi les vôtres !

 

René Jemmely, maire